Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

07 85 48 45 54

lundi, novembre 20, 2017

Le seau qui reçoit les matières ne doit pas être fermé par un couvercle, car le compostage, qui démarre dès les premières minutes où le seau reçoit les excrétas, se produit correctement en condition d'aérobie. Cependant, bien sûr, l'assise peut être recouverte par un abattement de toilette classique, avec selle et couvercle.

 

À chaque utilisation, on recouvre de matière végétale sèche ce que l'on a déposé, on vidange quand le récipient est plein.

La matière végétale sèche, aussi appelée matière carbonée, peut-être constituée de bois (sciure, copeaux), de déchets verts (herbe sèche, feuilles mortes, déchets végétaux divers) ou de papiers et cartons broyés.

Le fond du récipient doit être recouvert d'une couche de matière végétale sèche sur quelques centimètres, afin d'absorber complètement les urines. Si l'on utilise une matière peu absorbante, comme de la paille ou des feuilles mortes, il faut la mélanger avec une matière plus absorbante, comme de la sciure.

Si, à la vidange, les urines ne sont pas totalement absorbées, c'est qu'il manque de matières sèches suffisamment absorbantes au départ, l'urine se dégrade alors en ammoniac, ce qui provoque de mauvaises odeurs et une pollution par les nitrates dès qu'il y aura infiltration dans le sol.

 

Pour une information complète et précise, nous vous invitons à consulter le Guides des bonnes pratiques pour le compostage des sous-produits des toilettes sèches élaboré par le réseau d'Assainissement Écologique.

 

Pourquoi, comment ?

Merci à Joseph Országh pour ses informations dont nous nous inspirons ici.

Pollution de l'eau 80 à 100% de la pollution organique de nos rivières est d'origine domestique. Cette matière organique est transformée par les stations d'épuration en nitrates et en phosphates (y compris par les stations d'épuration dites " tertiaires "). Ces deux substances sont responsables de l'asphyxie des rivières.

97% de l'azote et 50 à 80% de phosphore contenus dans les eaux usées urbaines viennent de nos W-C !

 

L'urine contient 60 à 80 % de l'azote contenu dans nos déjections. Grâce à l'action d'un enzyme naturellement présent, l'uréase, l'azote contenu dans l'urine se transforme spontanément en ammoniac (qui se transforme en nitrates quand il est dissout dans l'eau), en quelques heures. La lignine et la cellulose des végétaux qui absorbent les urines inhibent l'action de l'uréase et bloque la formation de l'ammoniac. Dès lors, l'azote organique des déjections commence à être intégrée dans le processus biologique de formation de l'humus. Les odeurs disparaissent par la même occasion.

Préservation de la biomasse Le contenu azoté des déjections humaines représente 40% de l'azote utilisé dans l'agriculture mondiale.

Évacué par l'eau sous prétexte d'épuration, cet azote se transforme et nitrates et pollue les rivières.

Transformé en humus par le compostage, il reste dans le cycle naturel de la biomasse, et concourt à préserver les équilibres des écosystèmes indispensables à notre survie.

Other images

{gallery}portfolio/some_project{/gallery}

LATEST BLOG POSTS

  • Ecolette à la fin du monde 2012-04-19 by Mark Howie Nous avons envoyé un email à la préfecture et tous les conseils locaux de dire que Ecolette serait heureux de fournir des toilettes à l'afflux a...

GET IN TOUCH

Ecolette

4 Rue du château

11240 bellegarde du razes

07 85 48 45 54

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Skype: ecolette

Scroll to top